Faut-il s’intéresser aux erreurs de groupage SSR non bloquantes en 2015 ?

Parmi les évolutions de la fonction de groupage SSR en 2015 (version 2.3 de la FG SSR), on constate l’arrivée de plusieurs nouveaux contrôles, certains bloquants (exemple ; le nouveau contrôle 141 « Acte CCAM : format incorrect de l’extension ATIH »), d’autres non bloquants (exemples : contrôle 118 « Nombre réel de patients incohérent »)

Nous renvoyons aux cahiers des charges AGRAF SSR ou GENRHA (voir liens en Source ci-dessous) pour la liste et le détail de ces nouveaux contrôles.

En général ces évolutions ont été transparentes pour les équipes PMSI car les erreurs bloquantes pour le groupage sont assez grossières et relèvent de questions de format informatique, comme par exemple le contrôle 116 « nombre réel de patients non numérique » qui était non bloquant en 2014 et l’est devenu en 2015 et qui impose de transmettre le nombre réel de patients, quand il existe, des actes CSARR sous une forme numérique.

Nous voudrions dans cet article nous intéresser en revanche à 2 nouveaux contrôles de 2015 qui, étant non bloquants en 2015, ne retiennent pas forcément l’attention des équipes PMSI mais pour lesquels nous constatons, dans les établissements, qu’ils apparaissent très souvent lors des groupages M2 2015 et M4 2015.

Ce sont les contrôles :

puce 118 « Nombre réel de patients incohérent » qui impose un nombre réel de patients >=2 pour les actes CSARR collectifs (logique !) et un nombre réel de patients =1 pour les actes pluriprofessionnels, dont fait partie la synthèse inter-disciplinaire ZZC+221.
Dans les faits, à ce jour, très peu de logiciels de production du PMSI intègrent ces contrôles au moment de la saisie et comme on ne peut demander aux codeurs TIM ou paramédicaux de vérifier à chaque fois si l’acte CSARR est pluriprofessionnel ou collectif, les erreurs de saisie sont inévitables.
Rappelons que le caractère « pluriprofessionnel » ou « collectif » d’un acte CSARR est précisément déterminé par des listes du cahier des charges CSARR V3.

puce 121 « nombre d’intervenants incohérent » qui impose un nombre d’intervenants >=2 pour les actes pluriprofessionnels. Mêmes remarques que celle faites pour le contrôle 118

Mais finalement faut-il s’intéresser à ces 2 contrôles aujourd’hui si ces contrôles ne sont pas bloquants ?

Nous pensons que oui et ce pour 2 raisons :

  •  Une première raison liée à la qualité de la saisie du PMSI SSR. Sur le terrain, nous constatons d’ailleurs que c’est un bon indicateur du niveau de maturité des équipes de saisie du CSARR !
  • Mais surtout une raison liée à l’arrivée de la T2A SSR en mars 2016. Si ces contrôles deviennent bloquants en 2016, et on a vu que certains le sont devenus entre 2014et 2015, chaque séjour qui aura, ne serait-ce qu’un seul acte CSARR dans un seul RHS du séjour avec ces incohérences, sera groupé en erreur (CM 90) et donc non valorisé et donc toutes les journées du séjour ne seront pas valorisées.
    Le travail d’identification des actes CSARR concernés et de recodage derrière peut alors vite devenir énorme.

Recommandations T2A Conseil :

coche_verte voir avec votre éditeur de production du PMSI s’il est au courant du sujet et si oui, si il compte ajouter les contrôles adéquats à la saisie, ce qui est évidemment la solution ultime

coche_verte diffuser une alerte info aux équipes codant le CSARR sur la base des actes CSARR pluriprofessionnels et collecttifs réellement codés dans l’établissement

coche_verte mesurer la situation à ce jour sur le sujet en calculant simplement le ratio de RHS concernés par l’une ou l’autre de ces incohérences

Rappel pour les utilisateurs T2A VIEWER SSR :

Vous identifiez en 1 clic les RHS concernés dans l’écran « Base des actes CSARR » en couplant les filtres « Type d’acte », »Nb réel de patients » et « Nb intervenant »

Source : GENRHA M04 2015 (ATIH)

Imprimer cet articlePour recevoir les articles du blog chaque semaine – Copyright © T2A Conseil

Les Pros du PMSI. Inscrivez-vous au réseau social des professionnels du PMSI. Gratuit
Pour développer et garder contact avec votre réseau professionnel PMSI, être visible pour de futures opportunités professionnelles dans les métiers du PMSI et contacter les autres professionnels du PMSI en gardant toujours la main sur vos contacts.
PMSISoft SSR, le logiciel expert du PMSI SSR
Analyse d'activité SSR, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes DMA SSR.
Les bénéfices PMSISoft SSR
PMSISoft MCO, le logiciel expert du PMSI MCO
Analyse d'activité MCO, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes T2A MCO.