Les 3 DMS de référence des GHM

On sait à quel point l’analyse des durées de séjour est crucial dans les analyses en PMSI MCO, ne serait-ce que pour travailler sur les séjours au-delà des bornes hautes par exemple ou pour calculer les recettes T2A par journée en fonction des GHM.

Et, dans ces analyses, on va chercher à comparer les DMS des GHM de l’établissement ou de telle UM à une DMS de référence pour savoir si nos DMS sont « normales », proches de la « normale », excessivement basse ou excessivement élevée.

Se pose alors la question de quelle DMS de référence choisir pour ces analyses.

En effet, pour chaque GHM, on peut distinguer 3 DMS de référence par type d’établissement (ex-DGF ou ex-OQN) :

puce  La DMS fournie dans le fichier annuel des tarifs des GHS (voir Source en bas d’article). C’est en quelque sorte la DMS « officielle » pour chaque GHM.
Cette DMS sert par exemple à calculer une grande partie des bornes hautes comme 2,5 x DMS.

puce  La DMS OVALIDE MCO qui est donnée dans les fichiers GHMINFO_exDGF.xls ou GHMINFO_exOQN.xls chaque année. Cette DMS OVALIDE MCO est utilisée dans les calculs des tableaux OVALIDE sur la plateforme ePMSI.
Ces DMS sont généralement plus courtes que les DMS issues du tarif et correspondent à une information plus « fraîche ».

puce  La DMS issue de la base nationale MCO mise à jour régulièrement et accessible sur le site ScanSanté. Ces DMS correspondent à la réalité des séjours.
Ces DMS peuvent donc être proches des DMS précédentes, cas le plus fréquent, ou assez éloignées.

Prenons un exemple avec le GHM 05M092 « Insuffisances cardiaques et états de choc circulatoire, niveau 2 » en ex DGF en 2015 :
– sa DMS issue des tarifs est de 9,9 J
– sa DMS OVALIDE MCO 2015 est de 9,11 J
– sa DMS issue de la base nationale MCO 2014, tout établissement public et PSPH compris est de 9,27 J.

Au quotidien, chez T2A Conseil, nous faisons appel à ces 3 DMS de référence en fonction de nos travaux, sans en privilégier une à priori.

Quelques remarques pour conclure :

  • Nous avons écrit cet article suite à nos nombreuses incompréhensions et incohérences rencontrées dans les établissements au cours de nos missions. L’exemple typique étant le lancement de travaux d’analyse chronophage sur des séjours d’un même GHM dont la DMS était certes plus élevée que la DMS des tarifs mais de fait très proche de la DMS réelle issue de la base nationale 2014.
  • Les analyses sur les DMS des séjours établissement n’ont de sens que si le nombre de séjours pour le GHM étudié est significatif ce qui rend par exemple inopérant ces analyses pour des GHM représentés par moins de quelques dizaines de séjours.
  • On ne s’intéresse évidemment ici qu’aux séjours en hospitalisation complète.

Sources : tarifs GHS 2015 public, tarifs GHS 2015 privé, OVALIDE MCO 2015, ScanSanté

Imprimer cet articlePour recevoir les articles du blog chaque semaine – Copyright © T2A Conseil

Les Pros du PMSI. Inscrivez-vous au réseau social des professionnels du PMSI. Gratuit
Pour développer et garder contact avec votre réseau professionnel PMSI, être visible pour de futures opportunités professionnelles dans les métiers du PMSI et contacter les autres professionnels du PMSI en gardant toujours la main sur vos contacts.
PMSISoft SSR, le logiciel expert du PMSI SSR
Analyse d'activité SSR, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes DMA SSR.
Les bénéfices PMSISoft SSR
PMSISoft MCO, le logiciel expert du PMSI MCO
Analyse d'activité MCO, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes T2A MCO.