Author: DG

Les nouveautés du PMSI MCO en 2020

Lors d’une session d’actualité qui s’est tenue le 7 novembre, l’ATIH a présenté aux établissements les nouveautés attendues du PMSI 2020 par champ PMSI.

Précision : à cette heure, ces informations sont uniquement consultatives, certaines de ces nouveautés pouvant in fine ne pas entrer en vigueur en 2020 ou sous une forme modifiée. Seules les communications officielles (notices ATIH, publications JO, guide méthodologique, manuel de groupage, …) feront foi.

Nous nous limitons aux nouveautés pour lesquelles des informations précises sont communiquées et nous renvoyons au support de cette réunion (lien en Source) pour plus d’informations sur les autres travaux en cours.

Nouveauté MCO #1 – Passage des actes thérapeutiques sur les muscles, tendons et tissus mous de l’épaule sous arthroscopie de 08C40 « Arthroscopies : autre localisation » à 08C58 « Arthroscopies de l’épaule »

Les 6 actes thérapeutiques sur les muscles, tendons et tissus mous de l’épaule sous arthroscopie sont transférés de la liste A-279 à la liste A-358 (ils deviennent ainsi classants dans la racine 08C58 plutôt que dans la 08C40)

Les 6 actes thérapeutiques :
MEQC001 : Exploration de la bourse séreuse subacromiale, par arthroscopie
MEQC002 : Exploration de l’articulation de l’épaule, par arthroscopie
MJDC001 : Ténodèse et/ou résection de la portion articulaire du muscle long biceps brachial, par arthroscopie
MJEC001 : Réinsertion ou suture d’un tendon de la coiffe des rotateurs de l’épaule, par arthroscopie

MJEC002 : Réinsertion et/ou suture de plusieurs tendons de la coiffe des rotateurs de l’épaule, par arthroscopie
MJFC001 : Exérèse de calcification intratendineuse de la coiffe des rotateurs de l’épaule, par arthroscopie

Nouveauté MCO #2 – Cholécystectomie et ablation de lithiases intra biliaires par voie endoscopique en deux temps, au cours du même séjour

Lorsqu’un séjour associe une cholécystectomie (liste A-056 avec les 2 actes de cholécystectomie : HMFA007 et HMFC004) à l’un des 19 actes endoscopiques thérapeutiques listés ci-dessous, le séjour sera orienté vers la racine 07C12 « Autres interventions sur les voies biliaires sauf cholécystectomies isolées », sinon (donc si le séjour a bien un acte de la liste A-056 mais aucun des 19 actes endoscopiques thérapeutiques de la liste ci-dessous), le séjour sera orienté, comme aujourd’hui, dans la racine 07C13 « Cholécystectomies sans exploration de la voie biliaire principale pour affections aigües » s’il a au moins 1 diagnostic de la liste D-066 « Affection biliopancréatique aigüe » parmi ses DP et DAS sauf ses DR et sinon dans la racine 07C14 « Cholécystectomies sans exploration de la voie biliaire principale à l’exception des affections aigües »

Liste des 19 actes endoscopiques thérapeutiques :
HMAE002 Dilatation rétrograde de conduit biliaire, par œso-gastro-duodénoscopie
HMAE001 Dilatation de l’ampoule hépatopancréatique [du sphincter d’Oddi], par œso-gastro-duodénoscopie
HMPE001 Section du versant biliaire du muscle sphincter de l’ampoule hépatopancréatique [sphincter d’Oddi], par œsogastro-duodénoscopie [Sphinctérotomie biliaire endoscopique]

HMLE002 Pose d’une endoprothèse biliaire, par œso-gastro-duodénoscopie
HMLE003 Pose de plusieurs endoprothèses biliaires, par œso-gastro-duodénoscopie
HMLH001 Pose d’une endoprothèse biliaire, par œso-gastro-duodénoscopie et par voie transcutanée avec guidage échographique et/ou radiologique
HMGE001 Ablation d’endoprothèse biliaire et/ou pancréatique, par œso-gastro-duodénoscopie
HMKE001 Changement d’une endoprothèse biliaire, par œso-gastro-duodénoscopie
HMKE002 Changement de plusieurs endoprothèses biliaires, par œso-gastro-duodénoscopie
HMGE002 Ablation de calcul de la voie biliaire principale, par œso-gastro-duodénoscopie
HMGH001 Ablation de calcul de la voie biliaire principale, par œso-gastro-duodénoscopie et par voie transcutanée avec guidage échographique et/ou radiologique
HMNE001 Lithotritie mécanique des conduits biliaires, par œso-gastro-duodénoscopie
HMNE002 Lithotritie des conduits biliaires par ondes de choc, par cholangioscopie rétrograde
HNAE001 Dilatation du conduit pancréatique, par œso-gastro-duodénoscopie
HNLE001 Pose d’une endoprothèse du conduit pancréatique, par œso-gastro-duodénoscopie
HNKE001 Changement d’une endoprothèse du conduit pancréatique, par œso-gastro-duodénoscopie
HNGE001 Ablation de calcul pancréatique, par œso-gastro-duodénoscopie
HNCE001 Anastomose entre un faux kyste du pancréas et l’estomac ou le duodénum, par œso-gastro-duodénoscopie sans guidage [Kystogastrostomie ou kystoduodénostomie endoscopique]
HNCJ001 Anastomose entre une cavité collectée du pancréas et l’estomac ou le duodénum, par œso-gastroduodénoscopie avec guidage échoendoscopique

Nouveauté MCO #3 – Nouveau recueil dans un fichier DATEXP pour les DMI appartenant à la liste dite intra-GHS

Depuis avril 2016, pour 4 catégories homogènes de dispositifs médicaux nécessitant une évaluation :
- les défibrillateurs cardiaques implantables avec sonde endocavitaire (simple, double et triple chambre) ;
- les défibrillateurs cardiaques implantables sans sonde endocavitaire ;
- les stents intracrâniens utilisés dans l’angioplastie des sténoses athéromateuses ;
- les valves cardiaques chirurgicales biologiques.
les seules DMI en question qui peuvent être achetés et utilisés par les établissements de santé sont inscrits dans la liste « intra-GHS » (dernière version : Janvier 2018). Plus d’informations ici.

A partir du 1er janvier 2020, ces DMI intra-GHS devront être obligatoirement recueillis, sans valorisation, dans un fichier DATEXP avec les 3 informations suivantes : code, date de pose, nombre d’unités implantées

Nouveauté MCO #4 –  Gradation des prises en charge ambulatoires

Il s’agit de remplacer la circulaire frontière en clarifiant la gradation des prises en charge ambulatoires.et permettre ainsi la levée du moratoire sur les contrôles T2A pour les HDJ de médecine, prévue en mars 2020.

Cela aura pour conséquence :
# de nouvelles conditions de facturation des GHS de 0 nuit (voir ci-dessous)
# le recueil de 4 nouvelles variables (voir ci-dessous)
# la suppression de plusieurs prestations facturées en externe : AP2/ FPI/ SE5/ SE6

La classification pour les séjours 0 nuit en GHM M ou Z ne changera pas pour la CMD 28 « Séances », la CMD15 « Nouveau-nés », en cas de présence d’un code d’anesthésie complémentaire, en cas de présence d’un acte classant, en cas de mode de sortie Transfert, en cas de Décès, pour les UM d’UHCD (autorisation 7A et 7B), en cas de soins palliatifs (GHM 23Z02T), en cas de présence du DAS  Z53.2 « Acte non effectué par décision du sujet pour des raisons autres et non précisées ».

Dans les autres cas, il sera tenu compte de 4 nouvelles variables :
# Contexte patient codé 0 ou 1
# Surveillance particulière (=  nécessité de mobiliser des moyens supplémentaires pour la prise en charge du patient) codée 0 ou 1
# Administration d’un produit de la Réserve Hospitalière (RH) codée 0 ou 1
# Nombre d’interventions TOTALES (= Prestations intellectuelles, actes (nomenclaturés ou non)) codé selon 3 modalités >3, = 3, <3

Si le séjour médical de 0 nuit a les 3 variables Contexte, Surveillance particulière et Administration d’un produit de la RH codées à 0 et la variable Nombre d’interventions TOTALES codée à 3, le séjour sera groupé dans un nouveau GHS dit « GHS intermédiaire ».

Si le séjour médical de 0 nuit a les 3 variables Contexte, Surveillance particulière et Administration d’un produit de la RH codées à 0 et la variable Nombre d’interventions TOTALES codée < 3, le séjour sera à facturer en externe.

Dans les autres cas, le séjour sera groupé dans le GHS inchangé.

Source : Support session Actualités DIM PMSI 2020 (ATIH)

Les nouveautés attendues du PMSI SSR en 2020

Lors d’une session d’actualité qui s’est tenue le 7 novembre, l’ATIH a présenté aux établissements les nouveautés attendues du PMSI 2020 par champ PMSI.

Précision : à cette heure, ces informations sont uniquement consultatives, certaines de ces nouveautés pouvant in fine ne pas entrer en vigueur en 2020 ou sous une forme modifiée. Seules les communications officielles (notices ATIH, publications JO, guide méthodo, …) feront foi.

Nouveauté SSR 2020 #1 – Nombre maximum de patients pour les actes CSARR individuels non dédiés et collectifs

Ces nombres maximum seront indiqués dans la version 2020 du Guide de lecture du CSARR.

Jusqu’à ce jour, l’ATIH communiquait sur un même nombre maximum de 25 patients pour tous les actes collectifs et de 8 pour tous les actes individuels non dédiés.

Pour les utilisateurs PMSISoft SSR : 2 approches possibles.
1ere approche : écran « Base des actes CSARR » + sélectionner le type d’actes (individuels non dédiés ou collectifs) dans le filtre « Type d’actes » + trier la colonne « Nb réel de patient » = la liste des actes CSARR voulus avec leur nombre réel de patients triés du plus grand ou plus petit.
2eme approche : requêteur SSR + « ]0 » dans le filtre « Collectif » ou le filtre « Individuel non dédié possible » de l’onglet de filtres CSARR + « ]Nmax » dans le filtre « Nb Patients » (où Nmax = 25 pour les actes collectifs et Nmax = 8 pour les actes individuels non dédiés) + sélection « CSARR » dans les résultats

Nouveauté SSR 2020 #2 – Pas d’ajout ou de suppression d’actes dans la version 2020 du CSARR

Nouveauté SSR 2020 #3 – Limitation du nombre de séances pour un même acte en HdJ

Via la Fonction de Groupage

Nouveauté SSR 2020 #4 – Extension de la liste des actes CSARR non attendus pour les types intervenants « Infirmier » (code 21) et « Autre intervenant » (code 88)

Ce dispositif est déjà en vigueur : voir article « Nouveaux contrôles de la Fonction de Groupage SSR V2019« 

En 2020, de nouveaux actes CSARR (évaluation des troubles de la déglutition, séance de rééducation à la marche, évaluation comportementale) seront considérés comme non attendus (et non pas interdits) pour les types intervenants « Infirmier » et « Autre Intervenant ».

La pondération CSARR des actes codés dans ces conditions sera alors égale à 0

Rappel : ces couples « Actes CSARR non attendus – Type intervenant » sont lisibles dans le tableau OVALIDE SSR « 1.Q.6.TIACS – Type d’intervenant atypique pour un acte CSARR » qui affiche, par type d’hospitalisation, le nombre de RHA et de séjours concernés par chaque couple (acte CSARR non attendu – type intervenant).

Pour les utilisateurs PMSISoft : identification de ces couples dans le requêteur SSR après avoir saisi les listes des actes CSARR non attendus dans l’onglet de listes CSARR (requête standard à enregistrer)

Nouveauté SSR 2020 #5 – Mise à jour des pondérations CSARR

A partir de l’ENCC 2017

Certains actes pourraient avoir une pondération différente selon le type intervenant.

Les pondérations seront multiples de 5. Aujourd’hui les pondérations peuvent prendre n’importe quelle valeur entière.

Ces nouvelles pondérations seront utilisées dans la nouvelle classification en 2021 : voir article « La nouvelle classification des séjours SSR en 2021« 

Source : Support session Actualités DIM PMSI 2020 (ATIH)

La nouvelle classification des séjours SSR en 2021

Lors d’une session d’actualité qui s’est tenue le 7 novembre, l’ATIH a présenté aux établissements les grandes orientations de la nouvelle classification des séjours SSR qui a vocation à entrer en vigueur en mars 2021 pour l’année PMSI 2021.

Un travail en cours sur l’indice de lourdeur et sur l’indice de sévérité (voir ci-dessous) pour les 4 principales CM 01, 04, 05 et 08 sera présenté en Comité Technique début 2020.

Précision : il s’agit d’une présentation uniquement informative. Seules les futures communications officielles (notices ATIH, publications JO, manuel de groupage, …) feront foi.

Schéma général en 4 niveaux de classification successifs

# 1er niveau : classification du séjour en GN
Les règles de classification en CM puis en GN ne changent pas.
Elles restent basées sur le codage médical CIM-10 en morbidités principales, essentiellement en MMP.
Cette classification en GN permet de distinguer les pathologies qui sont prises en charge.

# 2eme niveau : classification selon le type de réadaptation
Avec 5 types de réadaptation : Pédiatrique, Spécialisée, Globale Importante, Autres, Indifférenciée

La distinction entre ces 5 types se fera via le codage des actes RR en CSARR et CCAM et l’âge (pour la pédiatrie)

# 3eme niveau : classification selon le niveau de lourdeur
Via l’âge, le codage des dépendances et la prise en compte de date d’intervention chirurgicale.

# 4eme niveau : classification selon l’indice de sévérité
Via le codage des CMA avec les règles d’exclusion actuelle.

Source : Support session Actualités DIM PMSI 2020 (ATIH)

Les nouveautés du PMSI PSY en 2020

Lors d’une session d’actualité qui s’est tenue le 7 novembre, l’ATIH a présenté aux établissements les nouveautés attendues du PMSI 2020 par champ PMSI.

Précision : à cette heure, ces informations sont uniquement consultatives, certaines de ces nouveautés pouvant in fine ne pas entrer en vigueur en 2020 ou sous une forme modifiée. Seules les communications officielles (notices ATIH, publications JO, guide méthodologique, …) feront foi.

Nouveauté PSY 2020 #1 – FICHOMP Isolement et contention – Modification des libellés des types de contention/isolement

Ces types sont codés sur une position (de A à E selon le type) et suivent jusqu’à ce jour l’instruction N°DGOS/R4/DGS/SP4/2017/109 du 29 mars 2017 (annexes 1 et 2).

Les nouveaux intitulés des types de contention/isolement en 2020 :

A : Mesure d’isolement dans un espace dédié
Un espace est dit dédié s’il est conforme aux RBP de la HAS concernant les espaces dédiés à l’isolement.

B : Mesure d’isolement dans un espace non dédié
Tout espace (dont la chambre du patient) ne respectant pas les RBP de la HAS concernant les espaces dédiés à l’isolement

C : Contention mécanique (non ambulatoire)
Fait référence à un patient en position allongée dans un lit avec sangle

D : Contention mécanique autres

E : Contention mécanique ambulatoire
Exemple : vêtement de contention,…

Nouveauté PSY 2020 #2 – FICHOMP Isolement et contention – 5 nouvelles variables

En 2020 seront introduites 5 nouvelles variables dans le FICHCOMP :

# Variable « Motif/Indication »
Avec 5 motifs : Violence ou Hétéro-agressivité, Suicide, Autoagressivité hors suicide, Etat d’agitation non dirigée, Autres
Chacun de ces motifs est codé sur 1 position : voir le support en source pour le détail.

# Variable « Pathologies chroniques »
Avec 8 pathologies chroniques (Schizophrénie, Épisode maniaque, Trouble affectif bipolaire, Épisode dépressif, Trouble du Neurodéveloppement, Troubles Neuro-dégénératifs, Troubles déficitaires, Autres (Psy)) codées sur 1 position (0 : Non, 1 : Oui)

# Variable « Trouble spécifique de la personnalité »
Sur 1 position
0 : Non
1 : Personnalité dyssociale F60.2
2 : Personnalité émotionnellement labile de type impulsif (F 60.30) ou borderline : F60.31
8 : Autres type de personnalité

# Variable « Prise de substance toxique « 
Avec 2 prises de substance toxique (Intoxication aigue, Intoxication chronique) codées sur 1 position (0 : Non, 1 : Oui)

# Variable « Patient connu ou non »
Sur 1 position
0 : Non
1 : Oui ; Patient connu de l’équipe soignante qui réalise la mesure car elle le prend en charge habituellement.
2 : Oui ; Patient connu de l’équipe soignante qui réalise la mesure car l’équipe soignante qui le prend en charge habituellement a transmis des éléments d’anamnèse, de façon orale ou écrite

Ces nouvelles variables seront à recueillir au début de chaque nouvelle période d’isolement/contention.

Nouveauté PSY 2020 #3 – Chaînage de l’activité ambulatoire exclusive

Actuellement les patients exclusivement en ambulatoire psy sont impossibles à chaîner au reste des données du SNDS (Système National des Données de Santé) car il n’y a pas de VID-HOSP/ANO-HOSP associés aux RAA, donc pas de n° ANO qui est la clé de chaînage dans le SNDS.

La solution serait en 2020 que les établissements concernés produisent un fichier local (non envoyé sur ePMSI) associant IPP, (N°Sécurité sociale, date de naissance, sexe, rang bénéficiaire, rang de naissance) et NIR individuel.

Ce fichier serait alors à injecter dans MAGIC pour produire un ANO-HOSP et donc un n° ANO par patient en ambulatoire exclusif.

Nouveauté PSY 2020 #4 –  Recueil des journées de présence pour les prises en charge à temps partiel via un nouveau FICHCOMP

Aujourd’hui, par séquence (RPS), il est recueilli le nombre de journées et le nombre de 1/2 journées, appelées venues en DAF et séances en OQN.

Le COPIL national sur la psychiatrie a travaillé pour améliorer la description des parcours des patients sans déstructurer le format des RPS.

Du coup, il est proposé pour 2020 un nouveau FICHCOMP dédié avec 5 variables : 

# N°de séjour
# Forme d’activité (HdJ, HdN, Atelier Thérapeutique)
# Type de venue : journée, demi-journée, séance de 3h ou 6h
# PIA/PIE
# Date de venue/séance

Source : Support session Actualités DIM PMSI 2020 (ATIH)

Le centre hospitalier d’Argenteuil recrute un.e Technicien.ne d’Information Médicale (TIM), temps plein

Le centre hospitalier d’Argenteuil est un établissement de santé public. Il fait partie du GHT Sud Val-d’Oise – Nord Hauts-de-Seine.

En 2018, il a réalisé :

  • 54.142 séjours en MCO
  • 743 séjours en SSR
  • 1.093 séjours en psychiatrie
  • 135 séjours en USLD
  • 191.765 consultations externes
  • 102.540 passages aux urgences
  • 48.110 actes ambulatoires en psychiatrie

Afin de renforcer l’équipe du Département d’Information Médicale, le centre hospitalier recherche un.e Technicien.ne d’Information Médicale à temps plein dont les missions principales sont décrites dans la fiche de poste jointe (Code métier : 40L40)

Le Département d’Information Médicale se compose d’un médecin et de 5 TIM.

Il gère des activités des champs MCO, SSR et psychiatrie.

Le codage de l’activité est décentralisé dans les services.

Pour plus d’information sur le centre hospitalier d’Argenteuil : https://www.ch-argenteuil.fr/

Adresser votre candidature : CV + photo + lettre de motivation par courrier au Dr Corinne CHEVALIER – Département d’Information Médicale – 69 RUE LIEUTENANT-COLONEL PRUDHON – 95100 ARGENTEUIL ou par mail à corinne.chevalier-dim@ch-argenteuil.fr

Fiche de poste

Version 5 de la CCAM 2019 à usage PMSI

Cette 4eme actualisation de la CCAM à usage PMSI en 2019 (donc la Version 5) prend en compte les nouveautés de la CCAM tarifante V60, entrée en vigueur le 18 octobre 2019 et l’indication de la pose, ou non, d’implant prothétique dans la chirurgie de l’incontinence.

Evolution #1 – Création de 2 nouveaux actes CCAM d’assainissement parodontal

Dans le sousparagraphe : 07.02.05.04 Autres actes thérapeutiques sur le parodonte

HBJA171 Assainissement parodontal [détartrage-surfaçage radiculaire] [DSR] sur 2 sextants
HBJA634 Assainissement parodontal [détartrage-surfaçage radiculaire] [DSR] sur 3 sextants ou plus

Evolution #2 – Modification de libellés pour 2 actes 

Le libellé de l’acte HBJA003 devient « Assainissement parodontal [détartrage-surfaçage radiculaire] [DSR] sur 1 sextant »

Le libellé de l’acte HBLD425 devient « Pose d’une prothèse plurale [bridge] comportant 2 piliers d’ancrage céramocéramiques ou céramiques monolithiques [zircone ou hors zircone] et 1 élément intermédiaire céramocéramique ou céramique monolithique [zircone ou hors zircone] »

Evolution #3 – Nouvelles extensions pour décrire les actes réalisés respectivement, « sans pose d’implant de renfort» et « avec pose d’implant de renfort». 

34 actes concernés : voir liste ci-dessous

Nouvelles extensions de codes CCAM descriptive à usage PMSI « -07 » et « -08 » pour distinguer la pose ou non d’implant de renfort (07 sans la pose et 08 avec la pose).

Exemple : l’acte HJDC001-30 donne lieu en V5 aux 2 actes HJDC001-37 et HJDC001-38, l’acte HJDA001 donne lieu en V5 aux 2 actes HJDA001-07 et HJDA001-08, etc…

Les codes pères (= les codes sans l’extension) seront interdits de codage à partir du 01 Mars 2020.

Liste des actes concernés : 
HJDC001-30 Rectopexie, par cœlioscopie, sans assistance par robot
HJDC001-40 Rectopexie, par cœlioscopie, avec assistance par robot
HJDA001 Rectopexie, par laparotomie
JKFA014 Hystérectomie subtotale avec suspension postérieure du col de l’utérus [colposuspension], par laparotomie
JKFA012 Hystérectomie subtotale avec suspension postérieure du col de l’utérus [colposuspension] et cervicocystopexie indirecte au ligament pectinéal [de Cooper], par laparotomie
JKFA001 Hystérectomie subtotale avec annexectomie unilatérale ou bilatérale et suspension postérieure du col de l’utérus [colposuspension], par laparotomie
JKFA029 Hystérectomie subtotale avec annexectomie unilatérale ou bilatérale, suspension postérieure du col de l’utérus [colposuspension] et cervicocystopexie indirecte au ligament pectinéal [de Cooper], par laparotomie
JKFA025 Hystérectomie totale avec colpopérinéorraphie antérieure ou postérieure, par abord vaginal

JKFA002 Hystérectomie totale avec colpopérinéorraphies antérieure et postérieure, par abord vaginal
JKFA013 Hystérectomie totale avec suspension postérieure du dôme du vagin, par laparotomie
JKFA021 Hystérectomie totale avec annexectomie unilatérale ou bilatérale et colpopérinéorraphie antérieure ou postérieure, par abord vaginal
JKFA007 Hystérectomie totale avec annexectomie unilatérale ou bilatérale et colpopérinéorraphies antérieure et postérieure, par abord vaginal
JKFA004 Hystérectomie totale avec annexectomie unilatérale ou bilatérale et suspension postérieure du dôme du vagin, par laparotomie
JKDC015-30 Hystéropexie antérieure, par coelioscopie, sans assistance par robot
JKDC015-40 Hystéropexie antérieure, par coelioscopie, avec assistance par robot
JKDA042 Hystéropexie antérieure, par laparotomie
JKDC001-30 Hystéropexie postérieure [Promontofixation], par cœlioscopie, sans assistance par robot
JKDC001-40 Hystéropexie postérieure [Promontofixation], par cœlioscopie, avec assistance par robot
JKDA003 Hystéropexie postérieure [Promontofixation], par laparotomie
JKDA002 Hystéropexie postérieure [Promontofixation] avec cervicocystopexie indirecte au ligament pectinéal [de Cooper], par laparotomie
JKDA001 Hystéropexie postérieure [Promontofixation] avec cervicocystopexie directe au ligament pectinéal [de Cooper], par laparotomie
JLDC015-30 Suspension du dôme du vagin [Promontofixation du dôme vaginal], par cœlioscopie, sans assistance par robot
JLDC015-40 Suspension du dôme du vagin [Promontofixation du dôme vaginal], par cœlioscopie, avec assistance par robot
JLDA002 Suspension du dôme du vagin [Promontofixation du dôme vaginal], par abord vaginal
JLDA001 Suspension du dôme du vagin [Promontofixation du dôme vaginal], par laparotomie
JLDA004 Suspension du dôme du vagin [Promontofixation du dôme vaginal], avec cervicocystopexie indirecte au ligament pectinéal [de Cooper], par laparotomie
JLDA003 Suspension du dôme du vagin [Promontofixation du dôme vaginal], avec cervicocystopexie directe par bandelette infra-urétrale, par laparotomie
JLCA004 Colpopérinéorraphie postérieure
JLCA009 Colpopérinéorraphie postérieure, avec résection d’élytrocèle par abord vaginal
JLCA002 Colpopérinéorraphie postérieure, avec réfection du muscle sphincter externe de l’anus
JLCA001 Colpopérinéorraphie postérieure, avec réfection du canal et du muscle sphincter externe de l’anus
JLCA007 Colpopérinéorraphie antérieure

JLCA005 Colpopérinéorraphie antérieure et postérieure
JLCA003 Colpopérinéorraphie antérieure et postérieure avec trachélectomie

Sources : Note de présentation V5 CCAM 2019 à usage PMSIListe analytique V5 CCAM 2019 à usage PMSI (Excel)