Author: DG

Médecin DIM (H/F) – Hopitaux du Bassin de Thau (Sète)

Spécialité d’exercice : INFORMATION MEDICALE
Pôle : APPUI AUX FONCTIONS CLINIQUES
Service/Unité : DEPARTEMENT DE L’INFORMATION MEDICALE

Quotité : 100 % ou temps partiel

GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE : Est Hérault, Sud Aveyron

DESCRIPTION DU CONTEXTE ET ENVIRONNEMENT DU POSTE

DESCRIPTION GENERALE DE L’ETABLISSEMENT
Les Hôpitaux du Bassin de Thau (HBT) résultent de la fusion du Centre Hospitalier de Sète et de l’Hôpital local intercommunal d’Agde – Marseillan.

Ils sont membres du GHT Est-Hérault/Sud-Aveyron dont l’établissement support est le CHU de Montpellier avec lequel ils entretiennent de nombreuses collaborations médicales.

Les Hôpitaux du Bassin de Thau dispose des activités de :

o MCO 214 lits et places (soit 18 500 RSS),
o SSR :72 lits et places (soit 4 300 RHS pour 24 000 journées),
o Psychiatrie : 55 lits et places (soit 5000 RPS incluant 2700 séjours en HC, 2300 en HP et 16 500 RAA),
o HAD : 30 places (soit 760 RH pour 11 690 journées)
o EHPAD/USLD : 466 lits et places et SSIAD : 40 places

Le site d’exercice professionnel est l’hôpital Saint Clair à Sète, situé à 30 km de Montpellier.

Accès par : TGV – gare de Sète / Autoroute A9 – sortie Sète / Aéroport Montpellier.

DESCRIPTION DU SERVICE D’AFFECTATION ET DU POLE

Son activité transversale a pour objectif principal, le recueil et l’analyse des informations médicales relatives aux patients hospitalisés dans notre établissement. Interlocuteur privilégié entre services médicaux et administratifs, le DIM a de multiples relations fonctionnelles, avec l’ensemble des médecins, des chefs de pôles, des cadres et secrétaires, mais aussi avec la Direction Générale et ses directeurs adjoints. Il collabore régulièrement avec le service informatique, le bureau des entrées et le contrôle de gestion.

POSTE

Poste actuellement vacant dans le cadre d’une anticipation de départ à la retraite en avril 2023
Possibilité d’activité à temps partagé auprès du CHU de Montpellier

MISSIONS GENERALES

ACTIVITES PRINCIPALES

Les missions du DIM sont les suivantes :

– Production du PMSI de 4 champs (MCO, SSR, PSY, HAD). Le codage est centralisé pour tous les secteurs d’activité, décentralisé pour l’HAD et la PSY. Son objectif est d’assurer l’exhaustivité et la qualité des données, le traitement des fichiers PMSI, les contrôles qualité, les conseils de codage, l’optimisation des recettes T2A et la formation.

– Etudes médico – économiques et de projets d’activité en lien avec la Direction des Opérations à la demande des médecins, des cadres, des directions pour des enquêtes ou travaux divers.

– Restituer des rapports écrits, assurer des présentations sur support (CME, Pôles, UF, Directoire et Conseil de Surveillance).

– Conseils auprès des instances et des responsables hospitaliers dans les domaines de la stratégie, de l’efficience médico – économique et de la qualité des soins, le médecin Dim doit pouvoir fournir des tableaux de suivi d’activité, être capable d’analyser des tableaux de bord avec les pôles, et d’aider à élaborer l’EPRD en lien avec le DAF et le contrôle de gestion.

– Collaboration avec le service de facturation

– Contribution à la qualité des données et du système d’information par les actions suivantes :

o Pilotage de la démarche d’identitovigilance, actions autour de la confidentialité, de l’accès aux données
o Participation à la certification des comptes
o Participation aux réflexions sur les évolutions du dossier patient informatisé et sur la gestion du dossier papier
o Participation à la définition des besoins pour l’acquisition et l’intégration de nouveaux logiciels en lien avec l’information médicale
o Participation au recueil IPAQS et participation aux EPP

AUTRES ACTIVITES :

o Missions d’enseignement et de recherche :

– Contribution, par son expertise, à la politique de formation continue

– Formation des médecins et des non médecins sur les bonnes pratiques relatives à l’information médicale.

o Fonctions managériales :

– Encadrement et accompagnement des TIM.

o Fonctions institutionnelles diverses :

– Participation aux collèges de la Commission Médicale d’Etablissement (CME)

– Participation à différentes sous-commissions de la CME, ainsi qu’à différentes instances où l’expertise du médecin DIM est requise.

CARACTERISTIQUES PARTICULIERES DU POSTE

Conditions de travail :

Temps de travail : temps plein (10 demi-journées hebdomadaires) ou temps partiel à définir
Possibilité de 1 à 2 j de télétravail par semaine
Intégration dans le tableau général de service : oui
Permanence des soins : non
Statut : praticien hospitalier ; un poste de PH contractuel ou d’assistant est aussi envisageable (avant titularisation)

Spécificités territoriales/exercice multi sites :

Possibilité de temps partagé avec le DIM de l’établissement support du GHT (CHU de Montpellier)

L’équipe actuelle est constituée de :

1,6 ETP médecin DIM
1 ETP ingénieur informaticien
4 ETP TIM
0,5 AMA détachée à l’HAD

Le DIM utilise les logiciels suivants :

Orbis PMSI (remplacement par Capitools pour harmonie au sein du GHT, à l’étude)
DPI Dx-Care (Dedalus)
GAM Pastel (MipiH)
Outils de reporting base de données : QlikView, Business Object
Pilotage Pmsi-Pilot (PSIH)

COMPETENCES MEDICALES – CONNAISSANCES – QUALITES PERSONNELLES

Formation médicale:

Formation initiale de docteur en médecine ou pharmacie.

Une expérience en tant que médecin DIM est nécessaire (MCO indispensable). Le DES de santé publique, ou à défaut un diplôme qualifiant dans le domaine de la santé publique et/ou de l’information médicale serait apprécié.

Connaissances :

Connaissances du fonctionnement général des établissements de santé, et des principales réglementations en matière d’information médicale
Connaissance approfondie du PMSI et des nomenclatures pour le codage des activités médicales et des principes de la T2A.
Connaissance des spécificités et des contraintes liées aux systèmes d’information de santé et au traitement de données médicales Connaissance des logiciels de bureautique et de bases de données

Qualités personnelles :

Capacité à travailler en équipe, à adhérer aux organisations et règles de fonctionnement existantes, à faire évoluer ses compétences et ses organisations pour s’adapter aux besoins de la structure
Travailler avec rigueur et méthode
Qualités relationnelles pour assurer une bonne coordination avec l’ensemble des professionnels de la structure et l’animation de formations ou groupes de travail.
Capacité à animer une équipe ou un groupe projet salaire : PH selon échelon durée de publication : 6 mois

Contact recrutement : Dr Marion Bourleaud, praticien DIM
Email : mbourleaud@ch-bassindethau.fr

Médecin Dim – Adjoint au chef de service (HÔPITAL EUROPEEN DE MARSEILLE)

Hôpital privé à but non lucratif (508 lits MCO), financé suivant l’échelle publique des tarifs,

     RECRUTE :   un médecin DIM adjoint au chef de service (H/F)

Le Département de l’Information Médicale est composé actuellement de 10 salariés, dont 6 TIM, 3 secrétaires et un médecin DIM responsable du service.

L’organisation du PMSI repose sur un dossier patient informatisé, un codage centralisé et une chaîne globale de facturation adaptée (Hôpital Manager, Qcare, outils d’intelligence artificielle…)

Vos missions principales :

Contrôle et optimisation du PMSI (MCO – environ 50 000 RSA par an) Mise en œuvre d’actions visant à l’amélioration du codage Traitement et analyse de l’information médicale Gestion de projets rentrant dans le champ de compétence du DIM (études médico-économiques…) Assurer la formation continue, l’accompagnement et le conseil des TIM ainsi que ceux des professionnels de santé concernés par le codage Collaboration étroite avec le service de facturation (PIE, reclassement de séjours etc…) et avec la pharmacie de l’hôpital pour contrôler l’exhaustivité des données des MO et DMI.

Créer un lien de proximité avec les médecins des établissements

Compétences et qualités requises :

Maîtrise du PMSI et de ses règles

Compétences en traitement de données (notamment Excel, Access, SQL…) Intérêt pour la gestion des systèmes d’informations médicaux Qualités relationnelles, capacité à travailler en équipe Respecter les règles de confidentialité et de secret professionnel Profil : 

Docteur en médecine et d’un DES de santé publique, inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins, vous devez justifier d’une expérience dans le domaine du PMSI en milieu hospitalier public ou privé. Votre sens du relationnel et votre esprit de collaboration vous permettant de travailler efficacement avec des interlocuteurs variés, seront des atouts essentiels pour la réussite à ce poste.

Adresser votre candidature : CV + photo + lettre de motivation
Salaire : 60 à 80k par an rut

Contact recrutement :
Lysa RENGASSAMY, CHARGEE DE MISSION
Email : drh-recrutement@hopital-europeen.fr

Technicien d’Information médicale expérimenté (F/H) – Hôpital Européen (Marseille)

Le DIM de l’Hôpital Européen de Marseille (MCO, environ 50 000 RSA par an) recrute une TIM expérimentée pour intégrer l’équipe qui se compose de 3 secrétaires, 7 TIM et un médecin.

L’organisation du PMSI repose sur un dossier patient informatisé (Qcare) et une chaîne globale de facturation réalisée sur le logiciel Hôpital Manager.

Le codage est centralisé.

Principales missions :

Codage des diagnostics CIM-10 et contrôle rigoureux des actes CCAM Contrôle de l’exhaustivité et de la qualité du codage Contrôle de l’exhaustivité des pièces constitutives du dossier médical Support et encadrement des TIM les moins expérimentées du service Participation et force de proposition aux contrôles internes réalisés tout au long de l’année Participation aux contrôles réalisés par des sociétés externes Compétence et qualités requises

Maitrise du guide méthodologique et des règles de codage Maîtrise du vocabulaire médical Maîtrise des règles de facturation de la CCAM Aisance avec les outils et supports informatiques (suite bureautique Microsoft, logiciels métiers PMSI, dossier patient informatisé) Rigueur et autonomie Qualités relationnelles, pédagogie et capacité à travailler en équipe

Vous disposez d’une solide expérience de plusieurs années en tant TIM et vous avez une parfaite connaissance des règles de codage du PMSI ainsi que de la facturation de la CCAM.

Vous participerez activement au contrôle qualité et à l’optimisation du codage.

Vous aurez un rôle de référent auprès de certaines TIM du service.

Idéalement, vous possédez un DU ou une licence de Technicien de l’information Médicale.

Salaire : 24000 euros brut par an

Contact recrutement : DAVID KOENIG

Email : drh-recrutement@hopital-europeen.fr

Calendrier 2022 des transmissions PMSI SSR

L’ATIH a publié sa note annuelle précisant les modalités techniques et le calendrier des transmissions mensuelles du PMSI SSR pour les 12 mois de 2022.

Tableau des dates limites de transmission par les établissements de leur PMSI SSR en 2022 avec le nombre de semaines de chaque période mensuelle :
M1 (4 semaines : S1 à S4) : 28/02/2022
M2 (4 semaines : S5 à S8) : 31/03/2022
M3 (5 semaines : S9 à S13) : 30/04/2022
M4 (4 semaines : S14 à S17) : 31/05/2022
M5 (4 semaines : S18 à S21) : 30/06/2022
M6 (5 semaines : S22 à S26) : 31/07/2022
M7 (4 semaines : S27 à S30) : 31/08/2022
M8 (4 semaines : S31 à S34) : 30/09/2022
M9 (5 semaines : S35 à S39) : 31/10/2022
M10 (4 semaines : S40 à S43) : 30/11/2022
M11 (4 semaines : S44 à S47) : 31/12/2022
M12 (5 semaines : S48 à S52) : 31/01/2023

Comme les années précédentes :
# la date limite de validation et de transmission sur ePMSI des données PMSI d’une période (mois cumulés) est d’1 mois après la période et d’1,5 mois pour la validation par les ARS
# pensez, dans les comparaisons d’activité entre l’année 2021 et l’année 2022, à prendre en compte les nombres possiblement différents de semaines des mois PMSI.

La version V2022 de la fonction groupage de la classification en GME sera appliquée à compter de la semaine 09 de 2022 (semaine commençant le lundi 28 février 2022).

De même, la date d’application des versions 2022 des nomenclatures de santé (CIM 10, CCAM et CSARR) est la semaine 09 de 2022.

Rrmat des RHS.

Source : Transmission des données PMSI-SSR pour l’année 2020 (ATIH)

Nouveautés du PMSI HAD 2022

Les nouveautés du PMSI HAD 2022. En vigueur au 1er mars 2022.

GHT – GHPC – tarifs

# Tarifs GHT 2021
Tarifs publics et privés des GHT
Mise à jour des 2 référentiels ght_public et ght_prive dans refpmsi:: avec les données 2021
Source : ATIH

# Liste des GHPC et IPT associés de la campagne 2021
Fichier GHPC_2021.xlsx pas encore publié à ce jour.

CLASSIFICATION

# Arbre de sélection de la nature de séjour
Voir article « Arbre de sélection de la nature des séjours HAD« 

FORMATS

# Nature de séjour Rééducation : renommage
Cette nature de séjour (code 06) est renommée « Rééducation orthopédique ».
Renommage pris en compte dans le référentiel had dans refpmsi::
Source : Guide méthodologique du PMSI HAD 2021 (chapitre 2.1.2.3)

# Formats RPSS inchangés
Format des RPSS reste H0B (secteur ex-DGF) et H0C (secteur ex-OQN)
Descriptif format RPSS

# Nouveau fichier FICHSUP PCR TAG
Voir article « FICHSUP PCR-TAG (Tests diagnostic SARS-CoV-2)« 

CONSIGNES DE CODAGE

# Recueil de la nature du séjour
Ce recueil a lieu une seule fois au cours du séjour lors de la 1ere séquence, n’importe quand dans cette 1ere séquence (et non plus forcément entre le 1er et le 7eme jour de la 1er séquence).
Source : Guide méthodologique du PMSI HAD 2021 (chapitre 2.1.2.2)

# Nature de séjour Surveillance : ajout d’un exemple
Ajout de l’exemple : « la prise en charge d’un patient en HAD pour surveillance en phase active de traitement entre ses séances de chimiothérapies en MCO relève de la modalité « Surveillance » »
Source : Guide méthodologique du PMSI HAD 2021 (chapitre 2.1.2.3)

# Nature de séjour Ante partum : précisions
Formulation plus précise de la définition de cette modalité de nature de séjour.

Précision que la prise en charge d’une patiente dans l’antepartum pour surveillance de grossesse à risque en lien avec une pathologie de l’antepartum relève de la modalité
« Antepartum » et non « Surveillance »
Source : Guide méthodologique du PMSI HAD 2021 (chapitre 2.1.2.3)

# Nature de séjour Soins ponctuels : nouveaux exemples, précisions
Ajout de l’exemple : « Le séjour pour pansement de plaie sans perte de substance majeure, chez un patient sans facteur de risque de mauvaise cicatrisation et dont la durée peut être prévue à l’entrée relève de la nature de séjour « Soins ponctuels ». »

Ajout de l’exemple :  « Le séjour d’un patient dans les suites d’un AVC pour réalisation d’une rééducation neurologique d’une durée protocolisée relève de la nature de séjour « Soins ponctuels ». »

Ajout de l’exemple : « Le séjour pour traitement par antibiothérapie intraveineuse de durée déterminée d’une pneumopathie aigue relève de la modalité « Soins ponctuels », même si ce traitement est réalisé chez un patient atteint d’une ou plusieurs pathologies chroniques qui ne modifient pas la durée prévisible du traitement intraveineux. »

Précision : « La nature de séjour « Soins ponctuels » peut être justifiée même si le patient est atteint d’une pathologie chronique ou de plusieurs pathologies chroniques. Dans ce cas, le traitement médical ou post chirurgical d’une durée protocolisée ou prévisible à l’entrée peut concerner soit la décompensation de la ou d’une des pathologie(s) chronique(s), soit une pathologie surajoutée à la (ou l’une des) pathologie(s) chronique(s).  »
Source : Guide méthodologique du PMSI HAD 2021 (chapitre 2.1.2.3)

# Nature de séjour Soins complexes : renommage, définition
La nature de séjour « Soins complexes de pathologies chroniques et/ou de handicap » (code 08) est renommée en « Soins complexes »
Renommage pris en compte dans le référentiel had dans refpmsi::

Nouvelle définition : « Les soins complexes sont des soins pour lesquels la durée ne peut être définie a priori. Il s’agit des prises en charge de patients fragiles ou qui ont un terrain à risque au moment de la prise en charge. En raison de leur état (âge, handicap, pathologie psychiatrique, état grabataire, précarité sociale, dépendance, difficultés de coopération…) ces patients nécessitent des soins adaptés que d’autres patients n’auraient pas requis. »

Nouvel exemple : « La prise en charge d’un patient relève de la modalité « Soins complexes » dans ces 2 situations :
– Pansement de plaie avec perte de substance majeure ;
– Prise en charge pour plaie lorsque le patient présente des facteurs de risque de mauvaise cicatrisation qui ne permettent pas de définir, à l’admission en HAD, une
durée de séjour prévisible »
Source : Guide méthodologique du PMSI HAD 2021 (chapitre 2.1.2.3)

CIM-10

# Evolutions CIM-10 2021
Voir article « Nouveautés 2021 de la CIM-10 à usage PMSI« 

Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article