Publication du Guide méthodologique du PMSI SSR 2019

Liste complète des nouveautés du PMSI SSR 2019

L’ATIH a publié la version provisoire du Guide méthodologique de production des informations relatives à l’activité médicale et à sa facturation en soins de suite et de réadaptation applicable à partir de la semaine 10 de l’année 2019.

Les modifications intervenues par rapport à la version de 2018 sont signalées par un surlignage jaune.

Liste des modifications :

# Précision quand au codage de la variable « Type d’unité spécifique » : « Lorsque le séjour n’est pas réalisé dans une unité spécifique, la variable reste à blanc. »

# Précision quand au codage de la variable « Poursuite du même projet thérapeutique » : la 3eme condition relative aux mouvements entre les 2 séjours concernés justifiant le codage de cette variable est précisée : « le mouvement enregistré entre deux séjours administratifs en SSR peut être une sortie définitive, une mutation ou un transfert définitif. »

# L’exemple de codage de la FPPC en ZAIGU est supprimée en lien avec la suppression du ZAIGU.

# Codage des AE lorsque la MMP = Z966. Ajout de la consigne « Il est obligatoire de coder une AE, lorsque la MMP est le code Z96.6 Présence d’implants d’articulations orthopédiques. »

# Codage des DAS. Ajout d’un exemple de situation dans laquelle un problème de santé correspond à la définition d’un DAS : « Patient hospitalisé pour rééducation d’une hémiplégie dans les suites d’un AVC, survenue d’une infection urinaire aigüe au cours de la deuxième semaine de prise en charge ; un ECBU est réalisé, un traitement antibiotique est mis en place ; l’infection urinaire est un DAS la deuxième semaine de prise en charge (situation diagnostique et thérapeutique), et jusqu’à la fin du traitement antibiotique (situation thérapeutique). »

# Codage des actes CCAM. En lien avec le codage obligatoire en 2019 de la date de réalisation des actes CCAM, ajout de la consigne « La date de réalisation de l’acte CCAM est obligatoire à compter de 2019 » et suppression des consignes relatives à l’ancien mode de codage.

# Consignes de codage CIM-10 relatives aux codes en Z04.8 qui permettent le codage de situations caractérisées par des investigations diverses, spécialement paracliniques. Il est précisé que « Le motif de ces investigations est renseigné en MMP » avec consignes et exemples pour chacun des 4 codes en Z048 :
« Z04800 peut être utilisé pour décrire les venues pour évaluation des crises d’épilepsies
Exemple :
FPP : Z04.800 Examen et mise en observation pour enregistrement électroencéphalographique de longue durée
MMP : G404 Autres épilepsies et syndromes épileptiques généralisés
AE : sans objet.
Z04801 peut être utilisé pour décrire les prises en charge pour suspicion d’apnée du sommeil chez un patient obèse Exemple : si diagnostic d’apnée du sommeil
FPP : Z04.801 Examen et mise en observation pour polysomnographie
MMP : G47.3 Apnée du sommeil
AE : E66.2X Obésité avec troubles ventilatoires
Exemple : absence de diagnostic
FPP : Z04.801 Examen et mise en observation pour polysomnographie
MMP : R06.5 Respiration par la bouche
AE : E66.2X Obésité avec troubles ventilatoires
Z04802 peut être utilisé pour décrire les venues organisées pour réalisation d’un bilan préopératoire ou préinterventionnel
Exemple :
FPP : Z04.802 Examen et mise en observation pour bilan préopératoire
MMP : E66.02 Obésité due à un excès calorique de l’adulte avec indice de masse corporelle [IMC] égal ou supérieur à 50 kg/m²
AE : sans objet.
Z04880 est le code des examens et mises en observation pour d’autres raisons (investigations). »

# Précision concernant les codages CIM-10 en Z500 et Z505
« Catégorie Z50 Soins impliquant une rééducation
Le code Z50.0 rééducation cardiaque doit être utilisé lorsque des mesures de rééducation/réadaptation pour maladie cardiaque sont réalisées.
Le code code Z50.5 orthophonie doit être utilisé lorsqu’une rééducation/réadaptation orthophonique est réalisée. »

# Précision relative au codage Z994
« Le code Z99.4 Dépendance envers un coeur artificiel peut être utilisé pour les patients porteurs d’un dispositif d’assistance ventriculaire. »

# Suite à la suppression du codage en ZAIGU, ajout d’un paragraphe pour le codage des survenues d’une affection aigüe intercurrente, avec 2 exemples qui sont codés dans le guide.
Exemple 1 : un patient amputé du membre inférieur gauche en raison d’une artériopathie oblitérante est hospitalisé pour pansement du moignon. Au cours du séjour il a présenté une pyélonéphrite aigüe qui a été traitée pendant deux semaines, au cours desquelles les pansements du moignon ont été poursuivis.
Exemple 2 :  une patiente est hospitalisée pour une rééducation après mise en place d’une prothèse de hanche. Au cours du séjour elle présente une phlébite surale du membre inférieur droit. La rééducation est poursuivie a minima, la phlébite est traitée.

# Précision sur la démarche de codage des dépendances
« La cotation de la dépendance permet de chiffrer ce que fait (ou ne fait pas) le patient en situation. Elle se déroule en deux étapes. La première consiste à répondre à la question « le patient fait-il telle action ? » par « oui » (le patient fait complètement et seul) ou « non » (le patient ne fait pas, ce qui va de « fait incomplètement » à « ne fait pas du tout »). La seconde étape est celle du chiffrage. Elle est cotée « 1 » lorsque le patient « fait » seul complètement ou lorsqu’aucune assistance n’est apportée, « 2 à 4 » dans les autres cas, selon le besoin d’assistance nécessaire et réellement apportée pour « faire ». »

# Homogénéisation du vocabulaire entre variable de dépendance (6 variables) et action, sous-entendu action de la vie quotidienne (AVQ) qui compose les variables de dépendance.

# Précision relative au codage de l’habillage ou de la toilette
En HC, l’habillage par le patient ou par le personnel du service concerne aussi le chaussage de chaussures et pas seulement le port de vêtements de ville. La toillette est cotée dans le cas contraire (patient restant en pyjama/chemise d’hôpital et chaussons).

# Précision sur le codage de la toilette de bas du corps.
« se laver les régions intimes, les membres inférieurs dont les pieds » (et non plus « et les pieds »).

# Ajout d’un exemple de codage de l’habillage en HP
 » En hospitalisation partielle : Le même patient dit (en réponse à une question du soignant sur l’accomplissement à domicile de son habillage) qu’il est capable de mettre son slip et son pantalon. Mais, qu’il doit se faire aider par quelqu’un de son entourage pour mettre ses chaussettes et ses chaussures.
Il faut coter l’habillage. Et comme précédemment, il est à 3. »

# Ajout d’un exemple de codage de la toilette en HC 
 » En hospitalisation complète : Un patient est muté du MCO en SSR. Il est encore très fatigué et reste en pyjama pendant la journée. Le personnel soignant l’aide pour s’installer devant le lavabo et pour enlever son pyjama/chemise d’hôpital. Le personnel lui ouvre le tube de dentifrice. Le patient réalise ensuite seul sa toilette du haut du corps. Il a besoin d’une aide partielle pour la toilette du bas du corps. Le personnel soignant l’aide pour remettre son pyjama.
L’action d’enlever ou de mettre un pyjama n’est pas cotée dans la cotation de l’habillage. La variable dépendance à l’habillage est cotée uniquement lorsque l’habillage concerne des vêtements de ville.
Pour la cotation de la toilette :  la cotation pour le haut du corps est 2 (ouverture du tube dentifrice)  la cotation pour le bas du corps est 3.
Il faut retenir l’action concernant la toilette pour laquelle se manifeste la plus grande dépendance, la cotation est donc ici : 3″

Source : Guide méthodologique du PMSI SSR 2019 (version provisoire)
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Identification des transferts en provenance des maisons de naissance

Liste complète des nouveautés PMSI MCO 2019.

L’ATIH a présenté ce 14 novembre 2018 les nouveautés du PMSI 2019.

Parmi les nouveautés MCO : identification des transferts en provenance des maisons de naissance

Contexte : expérimentés depuis 2015, il y a aujourd’hui 8 maisons de naissance.

Les séjours suite à un transfert en provenance d’une maison de naissance correspondant à un transfert de mère et/ou de nourrisson nécessitant une prise en charge spécifique devront, à partir de 2019, être recueillis dans un nouveau FICHCOMP dédié (voir ci-dessous)

Cela veut donc dire qu’un transfert à partir d’une maison de naissance d’un nouveau né sans problème (BAM non N) auprès de sa mère ne devra pas faire l’objet de ce recueil.

Mise à jour 20 décembre 2018 : les formats des fichiers PMSI MCO 2019 sont publiés. Le nouveau FICHCOMP  Admission en provenance de maison de naissance comprend 3 variables :
Numéro FINESS d’inscription ePMSI : sur 9 positions
Type de prestation = 13
Numéro administratif local de séjour : celui de la mère ou du bébé sur 20 positions

Sources : Session actualités PMSI 2019 pour les DIMFormat PMSI MCO 2019
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Nouvelle variable « Indication » dans le FICHCOMP « médicament hors ATU »

Liste complète des nouveautés PMSI MCO 2019.
Voir article « 
Codage obligatoire des « indications » pour chaque médicament de la liste en sus à partir du 1er septembre 2018« 

En lien avec le codage obligatoire depuis le 1er septembre 2018 de l’indication pour les médicaments de la liste en sus, le format 2019 du FICHCOMP « médicament hors ATU » évolue avec l’ajout de la nouvelle variable « Indication » sur 7 positions (de la position 76 à la position 82).

Source : Format PMSI MCO 2019
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Consigne FICIUM pour les établissements concernés par le forfait diabète

Liste complète des nouveautés PMSI MCO 2019.

Pour les établissements bénéficiant d’une autorisation 61 (« Etablissement ciblé par le forfait diabète »), il faudra créer dans le fichier « IUM » (fichier d’information des UM), une unité fictive portant le n° « $$$$ », avec un type d’autorisation égal à 61.

Les consignes de remplissage des autres variables demeurent identiques.

Source : Format PMSI MCO 2019
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Facturation du code innovation I04 : Metaglut-1

Voir article « Nouveau forfait d’innovation I04 (METAGLUT1)« 

Les modalités de facturation de ce forfait innovation (test sanguin METAglut1 pour diagnostiquer le syndrome de déficit en GLUT1), facturable en ACE et en séjour, sont parues.

Pour les réalisations du test en externe, l’établissement devra utiliser la lettre clé «I04» dans le RSF-ACE (facture qui est transmise à l’ATIH) correspondant au forfait innovation qui inclus l’ensemble de la prise en charge. Le RSSF-ACE correspondant qui sera élaborée ne devra contenir aucune autre prestation. S’agissant de forfaits, aucune facture ne devra être télétransmises dans le cadre de FIDES à l’assurance maladie. Les établissements obtiendront les montants correspondant à cette activité dans les arrêtés versement pris par les ARS et versés par l’assurance maladie.

Pour ce qui est de sa réalisation en séjour, il faudra que l’établissement indique le code innovation «INNOV1808004N» dans les RSS des séjours correspondants. La valorisation s’effectuera également par l’ATIH en considérant que le forfait innovation «I04» comme un supplément en sus de la valorisation du séjour réalisée sur la base du GHS.

Sources : ePMSI (13/12/18) – Communiqué de presse Génopole
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article