Nouveautés du PMSI SSR 2020

Liste des articles des nouveautés du PMSI SSR 2020 qui entrent en vigueur dans la semaine commençant le lundi 2 mars 2020, en distinguant les nouveautés propres au champ PMSI et les nouveautés communes à tous les champs.

Nouveautés du PMSI SSR en 2020
Nouveau contrôle FG SSR 2020 : pas plus de 2 réalisations d’un même acte CSARR lors d’une venue
Calendrier 2020 des transmissions PMSI SSR
Version provisoire du CSARR 2020

Nouveautés inter-champs
Evolution du format des RSF A en 2020
Version provisoire de la CIM-10 2020
Codage de la malnutrition, dénutrition (consigne de codage 2020)

Nouveautés du PMSI PSY 2020

Liste des articles détaillant toutes les nouveautés du PMSI PSY 2020 qui entrent en vigueur au 1er janvier 2020, en distinguant les nouveautés propres au champ PMSI et les nouveautés communes à tous les champs.

Nouveautés PMSI PSY 2020
Recueil du N° de sécurité sociale lors des prises en charge ambulatoire PSY via un nouveau fichier Vid-IPP à partir du 1er janvier 2020
Format du fichier Vid-IPP (chaînage des IPP pour l’ambulatoire des établissements DAF PSY)
Nouveau recueil des journées de présence à temps partiel en PSY à partir du 1er janvier 2020
Format du fichier FICHCOMP Temps Partiel PSY (PMSI PSY 2020)

Nouveautés inter-champs
Evolution du format des RSF A en 2020
Version provisoire de la CIM-10 2020
Codage de la malnutrition, dénutrition (consigne de codage 2020)

Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Formation R et PMSI MCO – Liste de requêtes

Liste (non exhaustive) de quelques requêtes R et PMSI MCO qui seront présentées lors de la formation « R et PMSI MCO » qui aura lieu à Paris les 19 et 20 mars 2020., essentiellement lors des ateliers « Traitement de données PMSI MCO et associées en R » (19 mars 2020) et « Bibliothèque requêtes PMSI MCO en R » (20 mars 2020)

Le code R de chacune de ces requêtes sera fourni dans le support de la formation et dans la correction des exercices. Les résultats de certaines de ces requêtes seront illustrés graphiquement dans l’atelier « Les graphiques en R ».

Les référentiels PMSI et tiers utilisés pour ces exercices seront fournis en début de formation.

A l’issue de la formation, les participants seront autonomes pour coder et personnaliser ces familles de requêtes avec leurs données, en toute indépendance par rapport à leur service informatique ou à un logiciel commercial.

# nb RUM et des séjours par filtre (GHM, regroupement de GHM, présence d’au moins 1 codage CIM-10 ou CCAM, …)
# répartition des séjours multi-rum par nb de RUM
# nb d’UM différents avec au moins 1 séjour groupé dans une CM ou un regroupement de GHM
# proportion de séjours de sévérité 3 et 4
# taux de décès
# calcul des IP-DMS
# activité par UM/regroupement UM (service, pôle, regroupement libre) = DMS, nb RUM, nb séjour, valorisation T2A, nb patients
# séjours en provenance des urgences par UM/regroupement d’UM
# séjour 0, 1 ou 2 journée(s) en HC (séjours dits « forains »)
# codage médical par position (DP,DR,DAS) par pathologie. Tri par occurence.
# case mix des codages CIM-10 par position (DP,DR,DAS)
# nb accouchement dans l’établissement
# répartition des accouchements par classe d’âge
# nb accouchements par voie basse spontanée / assistée / instrumentale / césarienne programmée / césarienne en urgence ou pendant le travail
# taux d’accouchement avec péridurale / épisiotomie
# activité de réa
# proportion des séjours avec passage en réa dans le 1er RUM par rapport au total des séjours avec passage en  réa
# repérage des séjours avec passage en  réa dans le dernier RUM pour les séjours multi-RUM
# regroupement des UM en services et en pôles
# produire un case mix (exemples : case mix des GHM, des GHS, des DA)
# case mix des DMI posés pour les séjours de chirurgie orthopédique (exemple de requêtes joignant 2 sources de données PMSI)
# case mix des UCD dispensés pour une sélection de séjour
# sélection de séjours via la présence ou l’exclusion d’une liste d’actes CCAM ou de codes CIM-10 ou de classification GHM
# analyse d’activité par phénotype (exemple d’import en R d’un référentiel externe structuré)
# calcul du score de Charlson (exemple de recours à un package métier)
# cohérence du codage des unités typées avec les pathologies de ces unités
# repérage des séjours substituables (exemple de codage en R d’un algorithme simple)
# suivi de l’activité de chirurgie ambulatoire
# ré-hospitalisation à 7 jours et 30 jours des séjours de chirurgie ambulatoire
# régressions linéaires simples (valorisation T2A par durée de séjour)
# suivi d’activité pluriannuel avec comparaison inter-annuelle
# identification des séjours longs par différentes approches (dépassement d’un nombre fixe de journées ou d’un coefficient par rapport à la DMS nationale du GHM du séjour ou par rapport à la DMS du GHM dans l’établissement, dépassement de la BH, durées statistiquement aberrantes (outliers))
# test-t de Student (exemple : comparaison de DMS pour 2 échantillons de séjours différentiés par un codage)
# test du khi-2 (exemple : indépendance du mode de sortie par classe d’âge pour une prise en charge donnée)
# activité de cancer Chirurgie Digestive (exemple de codage d’un algorithme INCa)
# case mix GHS de l’activité avec DM intraGHS (exemple de jointure avec un référentiel tiers : la liste des DM intraGHS)

Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Codage de l’indicateur RAAC « Réhabilitation améliorée après chirurgie » dans les séjours multi-RUM

Voir article « Codage de la réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC)« 

Dans le RUM, la variable « Prise en charge RAAC » permet de préciser qu’un séjour est pris en charge en RAAC.

Dans le cas de séjours multi-RUM, il est possible de renseigner cette variable sur n’importe quel RUM.

Source : NOTICE TECHNIQUE n° ATIH-722-1-2020 du 20 décembre 2019 « Campagne tarifaire et budgétaire 2020 – Nouveautés PMSI »

Recueil du N° de sécurité sociale lors des prises en charge ambulatoire PSY via un nouveau fichier Vid-IPP à partir du 1er janvier 2020

Voir article « Format du fichier Vid-IPP (chaînage des IPP pour l’ambulatoire des établissements DAF PSY)« 

Cette évolution s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la description des parcours des patients pris en charge en psychiatrie.

Les différentes données relatives à la consommation de soins d’un patient (DCIR, PMSI, etc.) sont liées entre elles par un N° de chaînage dans le Système national des données de santé (SNDS).

Ce N° de chaînage unique pour un patient est généré à partir du N° de sécurité sociale, de la date de naissance, du sexe et d’une clef de chaînage.

En PSY, le recueil de ces informations n’est actuellement obligatoire que pour les prises en charge faisant l’objet d’une description par des Résumés Par Séquence (RPS), soit les prises en charge à temps complet et partiel, excluant ainsi les prises en charge en ambulatoire.

Ainsi, les patients pris en charge exclusivement en ambulatoire ne peuvent voir leurs données liées (chaînées) au reste des données du Système nationales des données de santé (SNDS).

Pour rendre ce chaînage possible, il est donc demandé d’élargir le recueil du N° de sécurité sociale et de toutes les informations nécessaires à la production du N° de chaînage à toutes les prises en charge ambulatoires.

Ce recueil fait l’objet d’un nouveau fichier (Vid-IPP) associant pour chaque Identifiant Permanent du Patient (IPP) pris en charge en ambulatoire les données nécessaires à la création du N° de chaînage (N° de sécurité sociale, sexe, date de naissance, clé).

Ce fichier est traité par le logiciel MAGIC qui produit un Ano-Hosp.

Le logiciel Pivoine produit alors à partir de cet Ano-Hosp un nouveau fichier Ano-Ambu qui est transmis sur les plateformes e-pmsi de l’ATIH simultanément aux fichiers réglementaires habituels (RPSA, R3A, ANO, etc…).
Il est l’équivalent du fichier ANO pour les RPS.

Source : NOTICE TECHNIQUE n° ATIH-722-1-2020 du 20 décembre 2019 « Campagne tarifaire et budgétaire 2020 – Nouveautés PMSI »

Format du fichier Vid-IPP (chaînage des IPP pour l’ambulatoire des établissements DAF PSY)

Voir article « Recueil du N° de sécurité sociale lors des prises en charge ambulatoire PSY via un nouveau fichier Vid-IPP à partir du 1er janvier 2020« .

Ce fichier Vid-IPP, équivalent à un Vid-hosp, associe à chaque IPP (identifiant Permanent du Patient) pris en charge en ambulatoire psy les données nécessaires à la création d’un numéro de chaînage.

Ce fichier est anonymisé par MAGIC en un Ano-Hosp.

Mise en oeuvre à partir du 1er janvier 2020 pour les établissements DAF

Format vid-IPP 200 (13 variables)

N° immatriculation assuré – taille = 13 positions. Obligatoire. A prendre sur l’attestation de droits, la carte Vitale ou la prise en charge.

Clé du N° immatriculation – taille = 2 positions. Obligatoire. A prendre sur l’attestation de droits, la carte Vitale ou la prise en charge.

Date de naissance du bénéficiaire – taille = 8 positions. Obligatoire. Indiquer ici la date de naissance du bénéficiaire. Format : JJMMAAAA

Sexe du bénéficiaire – taille = 1 position. Obligatoire.

Filler – taille = 24 positions. Espace libre

N° format – taille = 4 positions. Obligatoire. Valeur = I00A

N° FINESS d’inscription e-PMSI – taille = 9 positions. Obligatoire.

N° immatriculation individuel – taille = 13 positions. Facultative. A renseigner si l’information est présente sur la carte Vitale

Clé du N° immatriculation individuel – taille = 2 positions. Facultative. A prendre sur le même support que le n° immatriculation.

Rang de naissance – taille = 1 position. Facultative.

Rang du bénéficiaire – taille = 3 positions. Facultative. Valeur 000 pour le régime général. A prendre sur l’attestation de droits ou la prise en charge pour autres régimes si présent

IPP – taille = 13 positions. Obligatoire. ne doit pas être vide

Filler- taille = 13 positions. Facultative. Espace libre

Sources : Format PMSI PSY 2020 (onglet VID-IPP) – NOTICE TECHNIQUE n° ATIH-722-1-2020 du 20 décembre 2019 « Campagne tarifaire et budgétaire 2020 – Nouveautés PMSI »