Les motifs de recours à l’hospitalisation MCO en 2013 (étude DREES)

La DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) vient de faire paraître son étude annuelle sur les motifs de recours à l’hospitalisation en MCO, pour l’année 2013.

Une étude très riche produite essentiellement à partir de la base nationale du PMSI MCO.

Parmi les résultats à relever :

puce 11,3 millions de personnes hospitalisées au moins 1 fois en France pour 16 855 300 séjours, hors venues en séances pour les traitements itératifs comme la dialyse, la chimiothérapie, la radiothérapie

puce 39,6% des séjours sont des séjours sans nuités, dont 59,7%, soit à peu près 4 millions de séjours, correspondent à des prises en charge en chirurgie ambulatoire.

puce Hors les accouchements uniques et spontanés qui représentent 384 600 séjours (code CIM-10 C080), les pathologies à l’origine des hospitalisations en MCO sont les suivantes, classées par ordre décroissant du nombre de séjours et en référence aux chapitres de la CIM-10 :

Facteurs influant sur l’état de santé et motifs de recours aux services de santé 2 286 600
Maladies de l’appareil digestif 2 191 100
Maladies de l’appareil circulatoire 1 481 700
Tumeurs 1 279 500
Maladies du système ostéoarticulaire, des muscles et du tissu conjonctif 1 143 900
Symptômes, signes et résultats anormaux d’examens cliniques et de laboratoire non classés ailleurs 1 113 900
Lésions traumatiques, empoisonnements et certaines autres conséquences de causes externes 1 101 500
Maladies de l’appareil génito-urinaire 925 800
Maladies de l’œil et de ses annexes 903 200
Grossesse, accouchement et puerpéralité 874 900
Maladies de l’appareil respiratoire 824 000
Maladies du système nerveux 509 700
Troubles mentaux et du comportement 364 100
Maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques 362 000
Certaines maladies infectieuses et parasitaires 245 600
Maladies de la peau et du tissu cellulaire sous-cutané 244 700
Maladies du sang et des organes hématopoïétiques et certains troubles du système immunitaire 184 200
Certaines affections dont l’origine se situe dans la période périnatale 180 900
Maladies de l’oreille et de l’apophyse mastoïde 142 700
Malformations congénitales et anomalies chromosomiques 110 700

A noter que le premier motif (« Facteurs influant sur l’état de santé et motifs de recours aux services de santé ») correspond aux séjours codés en Z en DP.

L’étude présente d’autres résultats bien connus sur l’effet des comportements à risque, du vieillissement de la population ou encore sur les répartition des motifs d’hospitalisation par âge et sexe.

Source : Hospitalisation de court séjour : quels motifs de recours en 2013 ? (Etude DREES publiée le 12 août 2015)
Imprimer cet articlePour recevoir les articles du blog chaque semaine – Copyright © T2A Conseil

Les Pros du PMSI. Inscrivez-vous au réseau social des professionnels du PMSI. Gratuit
Pour développer et garder contact avec votre réseau professionnel PMSI, être visible pour de futures opportunités professionnelles dans les métiers du PMSI et contacter les autres professionnels du PMSI en gardant toujours la main sur vos contacts.
PMSISoft SSR, le logiciel expert du PMSI SSR
Analyse d'activité SSR, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes DMA SSR.
Les bénéfices PMSISoft SSR
PMSISoft MCO, le logiciel expert du PMSI MCO
Analyse d'activité MCO, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes T2A MCO.