Support formation CSARR ATIH 2016. Informations à retenir.

Fin mai l’ATIH avait organisé 2 sessions de formation CSARR. Elle vient d’en publier les supports (voir lien en Source).

Au delà des rappels bienvenus des principales définitions du CSARR (acte global, codage exact de l’acte réalisé, codage de l’acte finalement réalisé), nous avons retenu les points suivants :

puce Le rappel auquel nous souscrivons pleinement que le CSARR n’est pas un outil de comptabilité analytique, de gestion RH ou de description des actes infirmiers (dont l’essentiel est « comptabilisé » via les GME), mais simplement, et c’est déjà beaucoup, un outil de recueil des actes de RR, d’information et d’apprentissage aux patients

puce Précisions sur le codage des actes d’évaluation :

  1. Les actes d’évaluation intermédiaire ne peuvent pas être codée à chaque séance de rééducation, mais leur codage peut être répété durant le séjour. La périodicité de ces évaluations doit avoir été prévue lors de l’évaluation initiale.
  2. Le médecin coordonnateur fait une évaluation globale du patient pour une prescription de rééducation, cet acte « clinique » systématique pour tous les patients,ne se code pas en CSARR
  3. Les actes d’évaluation ne peuvent être saisis que par les professionnels de la rééducation effectuant la prise en charge de RR ou parfois par des médecins.

puce Les séances qui contiennent dans leur libellé le mot rééducation, réadaptation ou réentraînement peuvent être codés une fois le matin et une fois l’après-midi si elles sont réalisées de façon complète.

puce  La notion de séjour médical ne correspond pas à la notion de séjour administratif. Dans le CSARR, la notion de séjour médical est défini par la poursuite du même projet thérapeutique. Un séjour médical peut donc être subdivisé en plusieurs séjours administratifs.

puce Pour les actes individuels non dédiés, le professionnel s’occupe (surveille) plusieurs patients en même temps. Les patients ne font par le même exercice. Le patient a des moments où il travaille seul. Le professionnel doit consacrer des moments spécifiques à chaque patient. Les patients n’ont pas forcément débuté au même moment et ne finissent pas forcément au même moment.

puce Page 50 du support, un arbre de décision sur une page intéressant à imprimer et diffuser aux professionnels pour les aider à code.

puce 8 cas pratiques détaillés : séance de rééducation d’un patient amputé avec en vue d’appareillage, rééducation spécifique avec  reprise de la marche, suites d’un AVC, évaluation sur le lieu de vie, prévention d’escarres, préparation de demande de prestation sociale, synthèse pluriprofessionnelle, actes infirmiers

puce  Durée estimative des actes ZZC+221 « Synthèse interdisciplinaire ». A  titre indicatif, la durée minimum est de 30 à 45 min pour un seul patient.  Cette information est celle recueillie auprès des experts lors de la construction du CSARR ; elle a été donnée à titre indicatif au cours des sessions d’information pour indiquer que ZZC+221 ne correspondait pas dans l’esprit  au staff hebdomadaire, réalisé pour tous les patients avec une durée d’environ 10 min

Source : Support journées formation CSARR ATIH 2016 avec commentairesQuestions/Réponses.
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

 

Les Pros du PMSI. Inscrivez-vous au réseau social des professionnels du PMSI. Gratuit
Pour développer et garder contact avec votre réseau professionnel PMSI, être visible pour de futures opportunités professionnelles dans les métiers du PMSI et contacter les autres professionnels du PMSI en gardant toujours la main sur vos contacts.
PMSISoft SSR, le logiciel expert du PMSI SSR
Analyse d'activité SSR, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes DMA SSR.
Les bénéfices PMSISoft SSR
PMSISoft MCO, le logiciel expert du PMSI MCO
Analyse d'activité MCO, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes T2A MCO.