• Formation R et PMSI MCO

3 précisions sur le codage du Diagnostic Principal (PMSI HAD 2020)

1ere précision :
Les codes habituels de la CIM-10, des chapitres I à XIX, doivent être privilégiés par rapport aux codes du chapitre XXI de la CIM (« codes en Z ») afin de décrire précisément l’affection prise en charge.

Exemple : Il est imprécis de coder en DP des natures de séjour 02 antepartum et 03 postpartum, un code en Z34 Surveillance d’une grossesse normale, Z35 Surveillance d’une grossesse à haut risque et Z39 Soins et examens du postpartum.

2eme précision :
Dans le cas d’une prise en charge d’une complication de pathologie chronique, la complication est codée en DP si elle répond à la définition du DP.
Dans ce cas, la pathologie chronique est renseignée dans une autre position (DCMPP, DCMPA, DAS). »

Exemple : la prise en charge d’un patient admis en HAD pour le traitement d’un mal perforant plantaire d’origine diabétique se code avec L97 Ulcère du membre inférieur, non classé ailleurs en DP et en codes associés G63.2 Polynévrite diabétique ( E10-E14† avec le quatrième caractère .4) et le code du diabète avec 4ème caractère .4.

3eme précision :
Dans le cas d’un patient décédé le jour de son admission, le DP à coder est celui pour lequel le patient a été admis en HAD

Sources : Guide Méthodologique du PMSI HAD 2020 (section 2-1-3-2) – NOTICE TECHNIQUE n° ATIH-722-1-2020 du 20 décembre 2019 « Campagne tarifaire et budgétaire 2020 – Nouveautés PMSI »