PMSI PSY

refpmsi : nouveau package R de référentiels PMSI

Nous venons de mettre en ligne refpmsinouveau package R des référentiels PMSI.

refpmsi comprend à ce jour 70 référentiels PMSI et 2 fonctions basiques (refpmsi(), même nom que le package, pour charger un référentiel et liste_refpmsi() pour visualiser la liste des référentiels directement dans R Studio).

Exemples d’utilisation de refpmsi :
avec les référentiels CIM-10
avec les référentiels GHM

Le package est open source, librement utilisable par tous.

Nous mettrons à jour les référentiels et en ajouterons régulièrement de nouveau.

Pour être tenu au courant des mises à jour et des nouveaux référentiels disponibles dans refpmsi :





Le package est ouvert à tous les référentiels PMSI.

N’hésitez pas à en proposer en nous écrivant directement ici : nous les ajouterons volontiers à refpmsi pour qu’un maximum de DIM et d’établissements puissent les utiliser dans leurs analyses PMSI.

Voir aussi :
# le github de refpmsi.
# article « 6 raisons d’utiliser R en analyse PMSI »
# le package nomensland, autre package R de référentiels PMSI, développé et maintenu par Guillaume Pressiat, statisticien. Ce package propose en outre des listes de requêtes.

Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Consignes de recueil du RIM-P en période de COVID-19

Voir article « Consignes de codage des séjours liés au COVID-19« 

L’ATIH a publié une noté dédiée au codage des activités réalisées en PSY par les équipes soignantes en ambulatoire et en temps partiel pendant cette période de COVID-19.

Codage en ambulatoire

« Par dérogation, les actes réalisés par Téléphone ou par vidéo peuvent faire l’objet d’un recueil par RAA dans le RIM-P, selon les conditions suivantes :
– Tous les actes réalisés depuis le début de la crise sanitaire peuvent être recueillis. La date de fin de cette dérogation sera précisée ultérieurement.
– Les RAA de ces actes « non réalisé en présentiel », doivent comporter le code CIM-10 Z75.3 « Centres médicaux non disponibles et non accessibles » en position de Diagnostic et facteurs associés (DA).
– La définition des actes EDGAR telle que précisée dans l’annexe « Grille EDGAR » du guide méthodologique reste de vigueur. »

Codage en Temps Partiel

Depuis le 1er janvier 2020, les prises en charge à temps partiel doivent faire l’objet d’un recueil complémentaire de type FICHCOMP « Temps partiel » (voir notre article « Fichier FICHCOMP Temps Partiel PSY » (nouveautés PMSI PSY 2020)).

Pour décrire les prises en charge mises en œuvre par les établissements de psychiatrie durant l’épidémie COVID-19, les modifications suivantes sont proposées :

– Dans le champ « Type de venue », la valeur 2 « Venue d’une demi journée > 3 h » peut être utilisée de façon dérogatoire pour les Prises en charge alternatives dont la durée cumulée sur une journée est <=3 heures (pour les établissement sous DAF).
La valeur 3 « Séance de 3 à 4 heures » peut être utilisée pour les Prises en charge alternatives dont la durée

cumulée sur une journée est <=3 heures (pour les établissement sous OQN).

– Dans le champ « Prestation », les valeurs 2 « PIE » et 3 « PIA » ne seront plus utilisées en période COVID. 
7 nouvelles valeurs de « Prestation » sont introduites : 
3 : Prise en charge aménagée, en présentiel, incluant un ou plusieurs « Entretien individuel ».
4 : Prise en charge à distance incluant une ou plusieurs activités de type « Groupe » réalisée(s) par vidéo
5 : Prise en charge à distance incluant une ou plusieurs activités de type « Groupe » réalisée(s) par téléphone
6 : Prise en charge à distance incluant un ou plusieurs « Entretien individuel » réalisé(s) par vidéo
7 : Prise en charge à distance incluant un ou plusieurs « Entretien individuel » réalisé(s) par téléphone
8 : Prise en charge Autres (sans Entretien, ni Groupe) de type Accompagnement
9 : Prise en charge avec un déplacement (Visite à Domicile ou substitut du domicile, EHPAD, ESMS, etc)

Source : Consignes de recueil du RIM-P en période COVID-19 (ATIH)

Suspension des délais de transmission des données PMSI M2 2020

L’ATIH a communiqué ce lundi 30 mars 2020 : 

« Compte-tenu de la situation de crise actuelle liée à l’épidémie de Covid-19, les délais prévus par l’arrêté PMSI pour la transmission M2 des données PMSI pour l’ensemble des champs (MCO, SSR, HAD et psychiatrie sur M3) sont suspendus afin de permettre à tous les établissements de s’adapter aux nouvelles contraintes.

Les données M2 seront à transmettre lorsque les établissements seront organisés pour le faire.

Toutefois, le principe de la poursuite du codage de l’activité n’est pas remis en cause.

Des instructions complémentaires seront publiées dans les meilleurs délais pour les transmissions suivantes. »

Nouveautés du PMSI PSY 2020

Liste des articles détaillant toutes les nouveautés du PMSI PSY 2020 qui entrent en vigueur au 1er janvier 2020, en distinguant les nouveautés propres au champ PMSI et les nouveautés communes à tous les champs.

Nouveautés PMSI PSY 2020
Recueil du N° de sécurité sociale lors des prises en charge ambulatoire PSY via un nouveau fichier Vid-IPP à partir du 1er janvier 2020
Format du fichier Vid-IPP (chaînage des IPP pour l’ambulatoire des établissements DAF PSY)
Nouveau recueil des journées de présence à temps partiel en PSY à partir du 1er janvier 2020
Format du fichier FICHCOMP Temps Partiel PSY (PMSI PSY 2020)

Nouveautés inter-champs
Evolution du format des RSF A en 2020
Publication de la CIM-10 2020
Codage de la malnutrition, dénutrition (consigne de codage 2020)

Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article

Recueil du N° de sécurité sociale lors des prises en charge ambulatoire PSY via un nouveau fichier Vid-IPP à partir du 1er janvier 2020

Voir article « Format du fichier Vid-IPP (chaînage des IPP pour l’ambulatoire des établissements DAF PSY)« 

Cette évolution s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la description des parcours des patients pris en charge en psychiatrie.

Les différentes données relatives à la consommation de soins d’un patient (DCIR, PMSI, etc.) sont liées entre elles par un N° de chaînage dans le Système national des données de santé (SNDS).

Ce N° de chaînage unique pour un patient est généré à partir du N° de sécurité sociale, de la date de naissance, du sexe et d’une clef de chaînage.

En PSY, le recueil de ces informations n’est actuellement obligatoire que pour les prises en charge faisant l’objet d’une description par des Résumés Par Séquence (RPS), soit les prises en charge à temps complet et partiel, excluant ainsi les prises en charge en ambulatoire.

Ainsi, les patients pris en charge exclusivement en ambulatoire ne peuvent voir leurs données liées (chaînées) au reste des données du Système nationales des données de santé (SNDS).

Pour rendre ce chaînage possible, il est donc demandé d’élargir le recueil du N° de sécurité sociale et de toutes les informations nécessaires à la production du N° de chaînage à toutes les prises en charge ambulatoires.

Ce recueil fait l’objet d’un nouveau fichier (Vid-IPP) associant pour chaque Identifiant Permanent du Patient (IPP) pris en charge en ambulatoire les données nécessaires à la création du N° de chaînage (N° de sécurité sociale, sexe, date de naissance, clé).

Ce fichier est traité par le logiciel MAGIC qui produit un Ano-Hosp.

Le logiciel Pivoine produit alors à partir de cet Ano-Hosp un nouveau fichier Ano-Ambu qui est transmis sur les plateformes e-pmsi de l’ATIH simultanément aux fichiers réglementaires habituels (RPSA, R3A, ANO, etc…).
Il est l’équivalent du fichier ANO pour les RPS.

Source : NOTICE TECHNIQUE n° ATIH-722-1-2020 du 20 décembre 2019 « Campagne tarifaire et budgétaire 2020 – Nouveautés PMSI »