• Formation PMSI e-learning

Nouvelle définition clinique du sepsis et codage PMSI MCO

« À partir du 1er mars 2021 et suite à la modification de la définition du sepsis depuis 2016, le codage de celui-ci ne se basera plus sur le codage du syndrome de réponse inflammatoire systémique d’origine infectieuse avec défaillance d’organe (R65.1). Il sera décrit avec les codes qui comportent les termes sepsis dans leur libellé, dans les catégories A40-A41, B37.7, P36.-0 et O85 (exemples A40.0 Sepsis à streptocoques, groupe A, A41.5 Sepsis à d’autres microorganismes Gram négatif).

Le SRIS avec ou sans défaillance d’organes sera donc interdit au codage avec les diagnostics de sepsis et de choc septique.

Le sepsis est la conséquence d’une infection grave qui peut commencer localement (péritonite, pneumonie, infection urinaire, infection sur cathéter, etc.). Elle entraîne une réponse dérégulée de l’hôte à l’infection au cours de laquelle le syndrome infectieux est accompagné d’une dysfonction d’organe, avec un risque de mortalité à un mois de 10% à 15%. Le sepsis peut être accompagné, ou non, du passage de germes dans la circulation sanguine, avec hémoculture(s) positive(s). En accord avec cette nouvelle définition, les termes de sepsis sévère ou sepsis grave ne sont plus utilisés. Le terme de septicémie est obsolète.

La nouvelle définition clinique (recommandées par l’OMS) du sepsis se base sur le score SOFA.

Le score SOFA (Sepsis-related Organ Failure Assessement) est la somme de points de critères de défaillance d’organes et de fonctions dans un contexte infectieux. C’est un outil qui peut être utilisé par le médecin pour poser son diagnostic.

De façon générale, les informations propres à étayer le codage d’un diagnostic doivent être présentes dans le dossier médical du patient.

S’agissant du sepsis, la référence au score SOFA est recommandée mais n’est pas nécessaire dans le cadre du codage de l’information médicale pour le PMSI. Le diagnostic de sepsis, posé par le clinicien, doit être mentionné dans le dossier médical du patient

Choc septique

Le choc septique est un sous-ensemble du sepsis au cours duquel les anomalies circulatoires et cellulaires ou métaboliques sous-jacentes sont suffisamment profondes pour augmenter considérablement la mortalité à un mois de 25% à 35%

Le choc septique est défini par la présence des critères suivants au cours d’un sepsis :
• Besoin d’un traitement vasopresseur par catécholamines en continu,
malgré un remplissage vasculaire adéquat, pour maintenir la pression artérielle moyenne à plus de 65 mmHg
• Augmentation des lactates sériques >2mmol/l (ou 18mg/dl)

Lorsque l’infection s’accompagne d’un sepsis avec choc septique comme défini ci-dessus, le code R57.2 Choc septique devra être associé au code du sepsis.

Les actes CCAM de suppléance vitale, de remplissage vasculaire, d’épuration extra-rénale doivent aussi être codés à chaque fois qu’ils sont réalisés. »

Par ailleurs, une nouvelle version 2021 du fascicule de codage pour le PMSI dédiée aux maladies infectueuses est disponible avec des consignes détaillées quant au codage du sepsis.

Sources : Guide méthodologique du PMSI MCO 2021Fascicule de codage « Maladies infectueuses » (maj 2021)