• Formation PMSI e-learning

Codage des actes CCAM en PSY à partir de 2017

A partir du 1er janvier 2017, les actes médicotechniques réalisés dans le cadre de l’hospitalisation complète ou partielle, quel que soit le médecin qui les réalise, doivent être enregistrés dans les RPS.

Seuls les actes réalisés durant l’hospitalisation considérée, et dont l’établissement assume la charge financière, peuvent être enregistrés dans le RPS. Un acte réalisé avant l’hospitalisation en Psychiatrie, ou bien programmé au cours d’une hospitalisation en Psychiatrie mais réalisé ultérieurement ne doit pas être enregistré dans le RPS.

Le codage de ces actes se fait via la CCAM à usage PMSI, comme dans les autres champs du PMSI.

Un compte rendu de chaque acte médical réalisé doit figurer dans le dossier du patient.

Le codage d’un acte avec la CCAM se fait, en pratique en PSY, via 4 informations :
# Le « code CCAM » principal est sur 7 caractères (4 lettres, 3 chiffres)
# L’« extension PMSI » composée de trois caractères (un tiret et deux chiffres) pour les codes CCAM concernés
# La date de réalisation de l’acte
# Le nombre de réalisations de l’acte : cette variable est égale à « 1 » à l’exception des cas où le même acte est réalisé plus d’une fois le même jour

Exemple : réalisation d’un acte de sismothérapie sous anesthésie générale : AZRP001 « Séance d’électroconvulsivothérapie [sismothérapie]« 

Sources : Guide méthodologique du PMSI PSY 2017 (chapitre 2.1.2.3) – Notice technique n°CIM-MF-902-2-2017
Copyright © Lespmsi.com – Imprimer cet article