• Formation R et PMSI MCO

FIDES (Facturation Individuelle Des Etablissements de Santé) : état des lieux

Au 1er janvier 2013, la facturation individuelle dite au fil de l’eau devrait être mise en oeuvre dans les hôpitaux et les ESPIC. Il s’agit pour ces établissements de facturer à l’assurance maladie de la manière dont le font déjà depuis plusieurs années les cliniques privées, c’est-à-dire en fonction de leurs activités réelles.

L’enjeu pour les établissements concernés est considérable puisque l’essentiel des prestations hospitalières est concerné : les GHS, les DMI, les molécules onéreuses, la dialyse, l’HAD, la réanimation et les soins intensifs.

En interne, les changements vont concerner :
– les personnels administratifs (bureau des entrées, facturières, contrôle de gestion) qui vont devoir apprendre à gérer en flux de nouvelles problématiques et de nouvelles règles de facturation comme la gestion des rejets de factures, l’optimisation continue des codages, le contrôle qualité permament des données de recueil d’activité
– l’informatique avec de nouveaux logiciels capables de gérer cette nouvelle chaîne de facturation
– les directions avec le travail sur de nouveaux tableaux de bord en temps réel et des analyses d’impact.

Pour préparer cette échéance, 55 établissements pilotes ont été sélectionnés sur candidature par la Tutelle pour tester le nouveau système de facturation avec des premiers tests en réel à partir de novembre 2011.

Le cahier des charges FIDES