• Formation R et PMSI MCO

Nouvelle classification SSR V2021 – Synthèse du comité technique SSR (30 janvier 2020)

Publication du compte-rendu du comité technique SSR qui s’est tenu le 30 janvier 2020.

Nous renvoyons vers ces compte-rendus pour le détail (un compte-rendu synthétique et un compte-rendu détaillé).

Principaux points à retenir concernant la nouvelle classification GME à venir :

Nouvelle classification GME V2021

# Présentation générale

 

 

# Les types de réadaptation

4 scores de réadaptation utilisés : 
Un score de réadaptation spécialisée par jour et par séjour : somme des pondérations des actes de réadaptation (CSARR et CCAM) appartenant à une liste d’actes, propre à chaque GN ou groupe de GN, construite et validée par des experts.
Un score de réadaptation globale par jour et par séjour : somme des pondérations de tous les actes de réadaptation (CSARR et CCAM)

1er test :
Le séjour est orienté dans un groupe de réadaptation spécialisée importante si ses scores de réadaptation spécialisée par jour ET par séjour sont chacun supérieur à un seuil.

2ème test :
Le séjour est orienté dans un groupe de réadaptation globale importante si les scores de réadaptation globale par jour ET par séjour sont chacun supérieur à un seuil.

Presque tous les GN sont subdivisés sur la réadaptation.

A ce stade, les types de réadaptation en HTP ne reposent pas comme l’HC sur des actes spécialisés car l’activitéen  HTP est réalisée en grande partie dans des unités avec mention spécialisée et que la distinction entre réadaptation spécialisée et réadaptation globale importante ou autre semble moins pertinente.

86% des séjours en UM avec mention spécialisées sont dans des groupes avec réadaptation importante.

# Les niveaux de lourdeur

83% des séjours en unité gériatrique sont un niveau B ou C

CSARR

Des travaux ont été réalisés sur les pondérations CSARR en vue de la nouvelle classification. Ces nouvelles pondérations ont été utilisées pour sa construction, et seront appliquées en 2021 si elle est mise en oeuvre.

Analyse de l’enquête CSARR ENC 2017 :
Elle a permis de mettre à jour la majorité des pondérations des actes CSARR.
Elle a permis de constater des différences de temps de réalisation importantes pour certains actes, en fonction de l’intervenant, ce qui a conduit à l’instauration de pondérations différentes selon l’intervenant, pour 37 actes.

Analyses des bases PMSI
Elle a permis de constater la réalisation de certains actes par certains intervenants non attendus, en particulier des actes de réadaptation réalisés par les infirmières ou aide-soignantes. Les contrôles OVALIDE déjà en place ont été étendus à d’autres actes en 2020. Certains couples « actes-intervenant » ont été pondérés à 0.

Source : Comité technique SSR (réunion du 30 janvier 2020)