Les codes CIM-10 imprécis sont-il uniquement les codes en 9 ?

Qui n’a pas entendu, au moins une fois, l’information selon laquelle les codes CIM-10 en 9, c’est-à-dire terminés par un 9, seraient LES codes imprécis ? En conséquence de quoi il conviendrait de « faire la chasse » systématique à ces codes en 9. D’où des dérives constatées de TIM qui « forcent » par exemple un codage en 8 de la même racine CIM-10, sans justification dans le dossier médical. Or cette équivalence « code CIM-10 terminé en 9 = code imprécis » est fausse. Voyons ce qu’il en est plus précisément :

  • Tout d’abord, constatons que cette règle n’est indiquée dans aucun document de référence (Guide Méthodologique, fascicules de codage ATIH, etc…)
  • En revanche, il est constamment rappelé qu’il convient de coder toujours au plus précis. Ainsi en 2014, on ne se contentera plus de codes les « Autres affections du système nerveux après un acte à visée diagnostique et thérapeutique » en G978, mais il faudra coder plus précisément avec les nouveaux codes CIM-10 apparus en 2014 : G9780 (« Perforation et déchirure accidentelle des méninges après un acte à visée diagnostique ou thérapeutique autre que rachicentèse »), G9781 (« Perforation et déchirure accidentelle d’un autre organe du système nerveux après un acte à visée diagnostique ou thérapeutique autre que rachicentèse ») et G9788 (« Autres affections du système nerveux après un acte à visée diagnostique ou thérapeutique autre que rachicentèse »)
  • Par ailleurs, les Guides Méthodologiques signalent des codes CIM-10, pas forcément des codes terminés en 9, qui sont considérés comme imprécis et sont à éviter (exemple en MCO le code I97.8 « Autres troubles de l’appareil circulatoire après un acte à visée diagnostique et thérapeutique »)
  • Mais surtout il existe un référentiel fourni par DATIM qui permet de repérer ces codes imprécis : il se trouve dans la table DIAGINFO.xls (voir lien ci-dessous) dans la colonne « IMPRECIS ». Si l’on regarde en détail ces résultats, on constate qu’il y a 738 codes CIM-10 actifs qui sont repérés comme imprécis ou très imprécis. Si la grande majorité de ces codes sont en 9, de nombreux ne le sont pas. Un exemple : M2491 « Lésion articulaire, sans précision – Articulations acromio-claviculaire, scapulo-humérale, et sterno-claviculaire ». A l’inverse il existe des codes en 9 qui ne sont pas dans cette liste. Pour notre part, chez T2A Conseil, nous nous référons à cette liste , couplée à la précision des codes pères et fils, pour repérer les codes imprécis, plutôt qu’à une simple chasse aux codes en 9.

Source : Tables DATIM MCO 2013 (ATIH) Copyright © T2A Conseil Imprimer cet article

Les Pros du PMSI. Inscrivez-vous au réseau social des professionnels du PMSI. Gratuit
Pour développer et garder contact avec votre réseau professionnel PMSI, être visible pour de futures opportunités professionnelles dans les métiers du PMSI et contacter les autres professionnels du PMSI en gardant toujours la main sur vos contacts.
PMSISoft SSR, le logiciel expert du PMSI SSR
Analyse d'activité SSR, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes DMA SSR.
Les bénéfices PMSISoft SSR
PMSISoft MCO, le logiciel expert du PMSI MCO
Analyse d'activité MCO, aide au codage, contrôle qualité, repérage atypies, reporting automatisé, simulation et optimisation des recettes T2A MCO.